Image Alt

Lucco

Lucco

UNE HISTOIRE FAMILIALE

 

La pâtisserie Lucco existe depuis près de trente ans. Lancée en 1988 par Raoul Lucco, compagnon pâtissier, glacier, chocolatier. C’est très vite une réussite : il ouvre bientôt une boulangerie à Saint Cyprien et une boutique à Beynac. Trois sites pour proposer à la clientèle locale, aux touristes et aux très nombreux amateurs les pâtisseries fabriquées à Bézenac et le pain fabriqué à Saint Cyprien. Cette passion, il la transmet Alexis Lucco, son neveu, qui, aux côtés de son oncle et de Yoan Vielmont va reprendre la pâtisserie en avril 2011.

Né en 1985 à Libourne, Alexis obtient son CAP à la pâtisserie Antoine de Bordeaux et part sur le tour de France des Compagnons du Devoir.

De Bruxelles chez Wittamer (Relai dessert international) et De barre (Champion du monde), à Clermont de l’Oise, en passant par Troyes, Lyon, et Toulouse … Alexis revient également travailler une saison à Bézenac.

En 2008 il quitte la maison Pillon à Toulouse et revient à Bézenac : le chef pâtissier a décidé de quitter l’entreprise, la pâtisserie est vente et Alexis se sent prêt pour l’aventure

Passionné par son métier, Alexis participe à des concours : Médailles d’or départementale et régionale pour le concours « Un des Meilleurs apprentis de France » en 2002, 1er prix de la région Midi Pyrénées aux Olympiades des métiers, il remportera la 4ème place à la finale nationale.

En 2015, Alexis a remporté le trophée Jean-Claude Lechaudé :  hommage à un pâtissier romorantinais disparu, ce concours demande un grand savoir-faire  technique et une très belle  originalité pour créer devant le public, sur un thème donné et en moins de 8 heures, des pièces artistiques en chocolat.

Pâtissier depuis l’âge de 13 ans, Raoul part sur le tour de France des Compagnons du Devoir suite à l’obtention de son CAP à Libourne.

Sa route le mène à Lilles, Nîmes, Cologne, puis Angers, Lyon et Paris en tant que responsable de groupe. A Paris, pendant deux années,  il se perfectionne encore, notamment chez Potel et Chabot.

De retour en Périgord, il ouvre sa propre pâtisserie l’année, rejoint par sa sœur Béatrice chargée de la vente. Tout d’abord sur les marchés locaux, Raoul développe son activité très rapidement grâce à un savoir-faire artisanal et des produits de qualité. L’incontournable cake aux noix en est l’exemple phare

 

http://www.patisserie-lucco.com

 

.